CATALOGUE
Littérature générale | Livres Rares, Livres d'art | Gastronomie | En Diffusion | DVD

Francis Coulon
Un Amour d’Alice
ISBN : 978-2-914-43726-4
Broché, 160x220, 68 pages : 24 €

Avec 9 illustrations en couleurs de Christian Lacroix.
Bien que Francis Coulon soit poète, Un Amour d’Alice n’est pas un poème. Bien qu’il soit cinéaste, Un Amour d’Alice n’est pas un scénario. La division en chapitres l’indique : ce n’est pas non plus une nouvelle. Ce malicieux portrait brossé à touches courtes jusqu’à égrener, par le détail des faits et gestes, tous les épisodes d’une vie, est probablement le roman le plus bref de notre littérature.

Simon Segal - Autobiographie
Broché, 135x200, 152 pages, 9 illustr. , tirage limité numéroté : 70,00 € 

L'un des plus grands peintres contemporains, encore mal connu des critiques parisiens, raconte sa vie mouvementée et passionnée, ses frasques de jeunesse, ses combats, ses amitiés (celle de Gaston Bachelard notamment, qui l'admirait), ses joies et sa solitude. Le poète Pierre Osenat, qui l'a bien connu et l'a assisté dans ses derniers moments, écrit de lui dans sa préface : " L'art de Segal est


Pierre Londiche
Éloge de la fugue
ISBN 978-2-914-43709-7
40 €







Micha Grin
Tristan Corbière
Broché, 150x210, 240 pages : 35,00 €
LE LIVRE
Corbière mort à vingt-neuf ans, Corbière précurseur des symbolistes, des « Décadents », des surréalistes. Rimbaldien avant Rimbaud, verlainien avant Verlaine, admiré et pris pour maître par les plus grands écrivains anglo-saxons du début du siècle dernier, mais toujours aussi méconnu en France qu’au temps où « le pauvre Lélian » le plaçait aux côtés de Rimbaud et Mallarmé parmi ses Poètes maudits. Tel est, trop simplifié ici, le contenu de l’essai pénétrant de Micha Grin, publié en 1971 aux Éd. du Nant d’Enfer, premier ouvrage complet sur l’homme et l’œuvre, dont nombre de suiveurs se sont inspirés.
Diffusé dès sa parution par France Univers, nous en avons retrouvé au fond d’un carton quelques exemplaires – d’une insigne rareté ! – que nous mettons à la disposition des amoureux de la poésie.

L’AUTEUR
Né à Lausanne en 1921 d’un père vaudois, peintre, et d’une mère russe, Micha Grin fut d’abord enseignant, puis journaliste itinérant dans le monde entier pour différents magazines suisses. Poète, romancier, essayiste (sur Ramuz notamment), il a également consacré plusieurs ouvrages à l’enseignement.


Michel Mourlet
André Fraigneau
ISBN 978-2-914-43708-0
Couverture tramée, 165x220, 32 pages, folios reliés par cordonnet de soie, tirage limité à 70 ex. numérotés : 98,00 €

LE LIVRE
Fruit de trente années d’amitié littéraire, ce tiré à part d’un long chapitre d’Écrivains de France étudie l’œuvre de l’écrivain, disparu en 1991, qui n’a cessé de donner l’exemple d’une littérature « dégagée », c’est-à-dire infiniment moins futile que les engouements successifs et toujours déçus des intellectuels « engagés ».
Des Voyageurs transfigurés à la grande trilogie des Journaux apocryphes en passant par les Étonnements de Guillaune Francoeur, l’œuvre du « colonel des Hussards » est passée au crible d’une analyse aussi vigilante qu’admirative. Illustré de deux dessins de Salvat.

L’AUTEUR
C’est grâce à André Fraigneau et Michel Déon, qu’il rencontre tous deux fin 1959, que Michel Mourlet fait ses débuts en littérature. Concernant l’auteur de Guillaune Francoeur, outre Écrivains de France, XXesiècle (Valmonde-Trédaniel), il a publié « André Fraigneau » dans Une bibliothèque d’écrivains (Le Rocher). Il a fondé en 1993 les Amis d’André Fraigneau et prépare l’édition du Livre du Centenaire. (Voir aussi notices précédentes.)


Michel Mourlet
Discours de la langue
ISBN 2-903911-10-X
Broché avec rabats, 120x185, 66 pages, tirage limité : 46,00 €
LE LIVRE
La langue maternelle est la plus apte à la maîtrise du monde selon les capacités du groupe ; elle est fondatrice d’identité ; elle est arme ; elle est plaisir. Son rayonnement ou sa ruine sont le rayonnement ou la ruine de la nation. Avant de calfater fébrilement notre patrimoine linguistique, il faut savoir et dire pourquoi. Seules des raisons fondamentales peuvent renverser une tendance (l’anglicisation de notre langue) qui, à une majorité de locuteurs inconscients des enjeux, semble justifiée par un pragmatisme à court terme.
Tel est le thème développé dans cet opuscule de luxe publié aux Éd. Loris Talmart en 1985, thème exposé par l’auteur en 1981 devant un parterre d’officiers de la 94e Promotion de l’École supérieure de guerre, dans le cadre d’une réflexion sur le concept de « défense globale ». Illustrations de Savignac. (En voie d’épuisement.)

L’AUTEUR
Concernant la « défense et illustration de la langue française », Michel Mourlet, après avoir créé l’Oscar du charabia et le Prix du Précieux ridicule dans les années 70, s’est appliqué depuis 1993, à travers notamment sa chronique « les Maux de la langue » (dans Valeurs Actuelles,puis La Une) et de nombreuses conférences, à mettre en œuvre une « thérapeutique » de l’anglomanie et des usages aberrants, fondée sur l’ironie. Deux recueils de ses chroniques de langage ont déjà été publiés. (Voir aussi notices précédentes.)